Grande potence industrielle

Authentique potence d'atelier, vers 1950, design minimaliste. Très belle qualité de fabrication, originale non modifiée.
Longue potence tube mobile latéralement sur patère en tôle et platine d'acier, terminée par une douille laiton collerette céramique, le tout équilibré par un fil de fer galvanisé.
Entièrement rénové, traité antirouille, finition patine graphite.
Alimentation électrique neuve avec câble tressé et torsadé coton noir et prise bakélite isolé.
Douille neuve pour ampoule à vis standard (E27) et vous permettant de monter l'abat-jour de votre choix.
Un interrupteur neuf sera placer sur le fil électrique à l'endroit où vous le souhaiteriez (à préciser lors de la commande)
Longueur max : 116 cm
http://www.autrefois-la-lumiere.com/2013/11/applique-potence-industrielle-jean.html
Jean Prouvé, apprenti forgeron dans l’atelier d’Emile Robert,
vers 1917 –photographie – fonds Jean Prouvé –
musée national d’art moderne – © Centre Pompidou MNAM/CCI, 
bibliothèque Kandinsky – © ADAGP, Paris 2012.
Patère : 32 x 3,5 cm
Diamètre tube : 16 mm
Type ampoule : E27, 100 W max.



Renseignements



Pour la petite histoire :
Beaucoup de lampes de ce type sont attribuées à Jean Prouvé, vers 1950.
En réalité, ces lampes ont toujours exister dans les ateliers et habitations, de l'apparition de l'électricité jusqu'à la généralisation de l'éclairage au néon. Souvent équipées de diffuseur anti-éblouissement et de couleur vive : jaune, rouge, blanche.
Prouvé ne la pas inventée, la utilisée dans sa réalisation de maison coloniale améliorant le concept notamment la portance et, sur certains modèles, en y ajoutant une poignée de direction.
Pour en savoir plus sur Jean Prouvé : Patrick Seguin, galeriste spécialisé www.patrickseguin.com/fr/designers/jean-prouve/
















La même lampe avant rénovation :












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous appréciez le site autrefois-la-lumiere.com ?
Participez à son financement avec un don de votre choix

Merci d'avance.