Les lampes Jumo non répertoriées

Cette page recense des lampes Jumo non répertoriées dans le catalogue de la marque, soit parce qu'elles sont de conception antérieur et ont disparut depuis l'édition de ce dernier (crème et gris);
soit de conception antérieur au catalogue (noir et gris).
Plus de détails ci-dessous :


































_________________________________________________________________________________
Ici deux modèles Jumo de la décennie 1940.
Pour l'une, l'abat-jour rond semblable au modèle 600 quoique plus court.
Pour la seconde, reprenant l'abat-jour du lampadaire Compta ou les flasques de la Lucidus Bloc et son allure Streamline aux lignes aérodynamiques.
Le reste est identique sur les deux exemplaires : le socle en fonte reprend le même dessin des premiers modèles 320 entre l'Art-décoratif et Streamline.
On peut y observer le chiffre "1" pour l'une et "4" pour la seconde. J'ignore la signification de ces chiffres, il s'agit peut être de déterminer le modèle comme c'est le cas sur d'autres lampes Jumo.
L'interrupteur à bouton poussoir est invisible, volontairement dissimulé derrière le socle.
Le bras est conçu avec une partie flexible et l'autre coudée faisant office de poignée pour diriger la lampe.
Ces caractéristiques sont des spécificités des lampes Jumo des années 40 et seront abandonnées très vite.
Photos aimablement partagées par Louis-karim R.
Histoire de la marque Jumo sur cette page

Renseignements












































_________________________________________________________________________________


Ci-dessous, deux modèles de la même gamme que je nomme par "Balancier", très proche de la série 600; et l'autre "à rotules" (technique d'articulation inédite chez Jumo)
Quelques évolutions techniques font penser à une conception des années 70 : Ces deux luminaires sont relié à la terre, norme électrique apparu et standardisé au cour des années 1970, on les retrouve fréquemment dans les films du début des années 80.
Plus lourde, le leste du socle est mieux travaillé et caché par du velours cartonné (inédit chez Jumo)
Les réflecteurs nouveaux chez Jumo : forme de cylindre plus large que haut, plus volumineux que le socle, bombé en partie supérieur et bicolore, peint de noir et gris)
La grande largeur de l'abat-jour permet un accès facile à la douille, ce qui n'est rarement le cas sur les précédentes.
Les interrupteurs à bouton poussoir et douilles à baïonnette restent classique.
On retrouve un chrome de meilleur qualité que ces prédécesseurs. La seconde dite "à rotules" se décline également en doré.
Contrairement à ce que l'on peut constater sur divers sites : aucunes d'entre elles ne peut être attribuées à C.Perriand ou Gray, il s'agit simplement de créations d'un des fondateurs de Jumo : Mr Mounique.
Histoire de la marque Jumo sur cette page


Renseignements

Lampe Jumo dite "balancier"






























_________________________________________________________________________________

Lampe Jumo à rotules








Renseignements

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire