Lampe industrielle Adher

Cette lampe, du nom de son créateur Adher, fut fabriquée à Lyon (France) à partir des années 40. Elle était couramment utilisée dans les ateliers, sur de petites machines ou établis. Son abat-jour semi-sphérique en acier, son bras flexible gainé orientable à souhait et son interrupteur au bras en sont les caractéristiques principales.  Les lampes Adher sont toujours en acier, aluminium et laiton.
Il existe différentes dimensions de bras, à viser ou sur pince-étau.
M. Adher et son ami Jean-Louis Domecq, concepteur de la célèbre Jieldé, ont mis en commun leurs savoir-faire dans la conception de leurs luminaires.  J-L Domecq  à d'ailleurs racheté la société dans les années 80. Certains luminaires Adher sont alors estampillés "Jieldé".

Comparaison de deux lampes Adher avant et après le rachat de la société par Jieldé.
La plus ancienne, laissée volontairement dans l'état de soixante années au service de l'ouvrier (patine protégée), la seconde, plus récente, rénovée pour trôner sur un bureau.
La technicité, les matériaux sont identiques. On remarquera pourtant quelques différences notoires comme l'abat-jour, d'abord en aluminium, puis en acier, la rotule acier devient un plastique dur, le flexible toujours gaîné sera de meilleure qualité par la suite. Enfin, la lampe était souvent identifiée par une plaque aluminium d'abord rivetée puis collée.
Les différentes dimensions du bras se rencontrent régulièrement dans les deux modèles.

Renseignements

















Plaque rivetée portant les mentions
" Lampes Adher brevetées S.G.D.G"











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous appréciez le site autrefois-la-lumiere.com ?
Participez à son financement avec un don de votre choix

Merci d'avance.