Lampe tulipe Art déco

Ce type de luminaire, constitué d'une base lourde, d'un axe verticale fixe, bras de lumière réglable terminé d'un abat-jour ou diffuseur, est directement inspiré de leur prédécesseur à pétrole comme les lampes Quinquet par exemple.
Elle fut très largement utilisée sur les bureaux, dans les laboratoires et petits ateliers.
Il existe des modèles très élaborés, d'autres très simple, parfois en fer, aluminium, bronze, de décor riche ou plus industriel selon les époques de conception.

Bureau vers 1905



Ces lampes comme les autres se différencies par leur techniques d'articulations - le seul élément brevetée - qui détermine donc le fabricant qui les à produites.
Par exemple, 2 marques connues Monix et Pratic, même la célèbre marque Pirouett à conçu son exemplaire.

_________________________________________________________________________________
Ancienne lampe de bureau époque 1900-1920 avec sa tulipe en verre pressé dépoli.
Son bras de lumière est orientable à l'aide de sa rotule chromée qui coulisse le long de la tige.
L'électricité est revue avec interrupteur et prise anciens, câble d'alimentation neuf.
Le socle aluminium est lesté de fonte, tige et bras sont en acier et cirés dans l'esprit industriel.
Hauteur : 50 cm
Renseignements




 

_________________________________________________________________________________
Modèle en laiton
Hauteur : 50 cm 
Poids total : 2,150 kg









_________________________________________________________________________________
Ancienne lampe de bureau d'époque 1900-1920, avec son opaline blanche plissée. Entièrement en laiton chromé, très belle patine naturelle conservée et protégée.
Son bras de lumière coulisse et pivote facilement le long de la tige verticale dont la mécanique est brevetée (inscrit sur le pivot).
L'électricité est revue avec interrupteur et prise ancienne en bakélite, câble d'alimentation neuf de 1,5 m de long. Tulipe sans casse ni ébréchure.
Socle lesté de plomb.
Hauteur : 54 cm
Poids: 3,250 kg
Diamètre opaline : 25 cm


Renseignements















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire