Restauration lampe Jielde





Je vous indique ici les principales étapes de restauration que j'effectue sur les lampes Jieldé.
La majeure partie du travail est effectuée à la main


Une lampe Jieldé ancienne se présente généralement sous cette forme et dans cet état :
avec 1,2 ou 3 bras, sa plaque rivetée, son interrupteur, beaucoup sont en très bon état et de nombreuse lampes apparaissent sur des sites de vente chaque jour, ce qui vous permet de choisir le bon modèle.

Renseignements




Après un démontage minutieux, s'impose un dégraissage et décapage complets.


Exemple sur un globe (ou abat-jour, projecteur)

Sur les lampes produites des années 50 à 70, la plaque est rivetée. Ma méthode permet de conserver cette plaque sans la démonter.
Je décape donc l'acier chimiquement qui permet de garder le métal intact, sans rayure ni effacer son histoire.
Le globe est ensuite totalement dérouillé au dérouillant phosphatant pour ne garder que de l'acier, sans plus aucun point de rouille.
Une fois le métal bien propre, j'applique une cire de ma composition et avec ma méthode unique développer par mes soins.
Ce revêtement permet de protéger le métal de la corrosion, n'est pas gras et s'entretient très facilement.

Enfin et afin d'augmenter le pouvoir éclairant, l'intérieur est repeint en blanc avec une peinture adaptée aux hautes températures.




















_________________________________________________________________________________
Le reste des pièces, en fonte d'aluminium, subit un autre traitement qui m'est propre :

Exemple sur un porte-douille :































Douille et l'interrupteur sont retirés pour ne pas les endommager. La pièce est ensuite nettoyée et décapée. Les trouvant disgracieuses, je supprime toujours les traces de raccords de moulage, puis toute la pièce est poncée à la main.

Renseignements

_________________________________________________________________________________
Je termine par la finition souhaitée Graphite ou Polie



Avant remontage de la lampe, le cirage est effectué à la main avec la même méthode que pour l'abat-jour.




Seule la finition polie est réalisée mécaniquement.



















_____________________________________________________________________________
Toutes ces étapes sont réalisées à mon atelier, la majeur partie effectuée sur mon établi, éclairé par des lampes Jieldé, bien sûr !


10 commentaires:

  1. MERCI :)
    Vos précieux conseils me permettent de me mettre en recherche d une Jielde en connaissant un maximun de chose sur ce si bel objet
    Cordialement
    JoSs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Ici ce n'est pas un site d'annonce.
      Si vous souhaitez me faire une proposition, laissez moi un message par la page contact / renseignement.
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Bonjour, comment restaurer un globe cabossé? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les bosses : maillet et sac de sable ...
      pour plus de détail, écrivez moi à la page contact/renseignement.
      Cdlt

      Supprimer
  3. Bonjour,
    est-il possible de ne pas peindre l'intérieur du globe, et de laisser le métal brut, après décapage ? Ou est-ce dangereux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Non ce n'est pas dangereux ! et vous pouvez le laissé brut (métal protégé bien sur) mais je vous recommande de repeindre l’intérieur en blanc brillant HT (= Haute Température) pour un meilleur éclairage. La différence est quant même très importante, c'est facile à faire ( en aérosol) et ne coûte pas cher.
      Bien à vous.
      A.J

      Supprimer
    2. Merci bien pour votre réponse.
      Oui, j'ai vu que beaucoup optent pour la peinture blanche HT. Je vais tester sans d'abord, comme nous allons les utiliser comme lampes de chevet, nous n'avons pas besoin d'un éclairage très fort. Et si besoin je peindrai. Merci encore.

      Supprimer
  4. Bonjour, j'ai un petite soucis de remontage de ma lampe Jielde. De quel côté de la rotule se place la petite rondelle cuivrée et la grande rondelle métallique? De même pour la vis, se glisse t elle du côté fixe ou mobile du bras? Merci pour cet éclaircissement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La "toute" petite rondelle va sur la vis, du coté de la tête.
      La grande rondelle acier est un disque de freinage, elle n'a pas de sens, convient à l'une ou l'autre des demi-rotules. Il convient de la graissée légèrement pour un usage optimal.
      Lorsque vous assemblez la rotule (piste noir sur blanche ou male/femelle) il y a un trou sans filetage et un avec filetage, alors insérer la vis d'abord dans le trou sans filetage.
      La vis doit avoir la rondelle très petite en cuivre et la rondelle d'acier (belleville), l'écrou borgne viendra de l'autre coté pour finaliser le montage.
      Voir le schéma de montage sur la page Jieldé/Histoire
      ici http://www.autrefois-la-lumiere.com/2010/12/lampe-jielde.html
      ou contactez moi en cliquant sur un bouton "Renseignements"
      Bien à vous.
      A.J

      Supprimer

Vous avez apprécié le site autrefois-la-lumiere.com ?
Pour qu'il soit approvisionné en nouvelles informations : vous pouvez participer à son financement avec un don de votre choix

Merci d'avance.